Comment choisir une école ?? Suivez les enfants de profs !

Comment choisir une école ?? Suivez les enfants de profs !

Les parents d’élèves développent ces dernières années, des stratégies pour inscrire leurs enfants dans l’école de leur choix.

Choix des options, demande de langue rare, demande de dérogations en tous genres, ou tout simplement piston, on ne recule devant rien quand il s’agit de l’avenir de nos enfants, n’est-ce pas ?

Les profs-parents ne dérogent pas à la règle, au contraire ! Ces parents « professionnels » seraient ceux qui demandent le plus de dérogations à la carte scolaire ! Et quand vous vous étonnez que leur enfant ne soit pas scolarisé dans le lycée où ils enseignent, vous vous entendez répondre que c’était son choix à lui ou encore que prof et enfant ne voulaient pas prendre le risque de se retrouver en classe ensemble ! Qu’importe, dans tous les cas, ce n’est pas bon signe car qui mieux qu’un prof connaît son école et son fonctionnement !?

Alors comment ces profs-parents choisissent–ils l’école pour leur enfant ? C’est la question que s’est posée Robert BALLION, sociologue, qui a mené une enquête sur les stratégies de choix d’établissement.
Les enseignants s’intéressent en premier lieu à la qualité de l’enseignement plus qu’aux indicateurs courants que sont les résultats au bac ou au brevet des collèges. Ils se méfient aussi de la bonne renommée de certains établissements qui perdure alors que la « qualité » n’est plus au rendez-vous. A contrario, certaines écoles se traînent de mauvaises réputations alors qu’un changement de direction, le renouvellement des professeurs en ont fait des écoles performantes. Ce sont ces écoles que les profs, qui sont au cœur du sujet, savent dénicher !

Il faut dire que cette course aux résultats, au palmarès des collèges et lycées, qui fleurissent chaque année au moment des inscriptions, ont eu certains effets pervers. Sous la pression des parents qui épluchent ces statistiques, certains proviseurs ont mené une politique uniquement dans cet objectif, aussi bien dans les lycées publics que privés. Redoublements en hausse, orientation dans des filières, comme par exemple la voie technologique (STMG, ST2I…) qui ont soudain toutes les vertus mais que « malheureusement » le lycée ne propose pas ! Cette façon de se débarrasser des élèves les moins brillants (et pas forcément les plus nuls !) est une pratique courante que beaucoup de lycées utilisent pour améliorer leur sacro-saint score au Bac. Pour ceux, de plus en plus nombreux, qui ont déjà atteint les 100%, la course aux mentions Bien et Très bien est désormais ouverte !!! Ne nous y laissons pas prendre !
Le bon lycée va être celui qui accompagne l’élève de la seconde jusqu’au baccalauréat dans les meilleures conditions d’aide, de soutien et d’approfondissement. Et sauf si votre enfant est un élève brillant, motivé par l’esprit de concurrence et la pression scolaire, méfiez vous des lycées dits « d’excellence » qui ne sont pas adaptés à tous les profils. Et d’ailleurs pour les études post-bac, mieux vaut avoir un bon dossier dans un lycée « normal » que de mauvaises notes dans un « bon » bahut !
Conclusion :
Que penser du fait que les profs eux mêmes sont devenus des « consommateurs d’école » selon l’expression de Robert BALLION et qu’ils ont renoncé à changer cette école alors qu’ils en sont les acteurs principaux ?
Nous, parents d’élèves préférons ces dernières années, nous mettre en quête de la meilleure école plutôt que d’œuvrer à l’amélioration de l’école de proximité. Mais avons nous eu vraiment le choix ? Notre expérience, bien souvent, nous a montré qu’il a souvent été plus aisé de changer nos enfants d’établissements plutôt que trouver des solutions adaptées là où ils étaient.
Les prochaines réformes scolaires devraient se pencher aussi sur la place des parents à l’école et la reconnaissance de leur parole.
Nous avons tous a cœur d’œuvrer avec l’école, avec les enseignants… s’il fallait encore le rappeler.

Close Comments

Posez-vos questions et discutez avec d'autres parents

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>